Gilet de sécurité: oui mais lequel?!?

Nous avions relayé la campagne de communication organisée par la sécurité routière et annonçant qu'à partir du 1er juillet 2008, tous les automobilistes français devaient avoir dans leurs véhicules un triangle de pré-signalisation ainsi qu'un gilet rétro-réfléchissant.

Le non-respect de ces obligations est passible d’une contravention de la quatrième classe (amende forfaitaire de 135 €, amende minorée de 90 €).

Mais l'Argus de l'automobile indiquait récemment que l'arrêté ministériel devant préciser ce qu'est concrètement un “gilet haute visibilité” n'avait pas été encore publié !

Au final l'arrêté du 29 septembre 2008 relatif “au gilet de haute visibilité” NOR: DEVS0819336A a bien été publié mais c'est son contenu et la description dudit gilet qui soulève de légitimes interrogation…

En effet le décret ne définit pas très précisément ce qu'est un « gilet à haute visibilité » et les policiers pourraient être dans l'impossibilité de vous verbaliser pour un défaut d'équipement réglementaire, faute d'un texte auquel s'adosser.

Cependant il faut bien un gilet répondant à la description énoncée dans l'arrêté.

Ce flou sur la description du gilet n'est certainement pas une raison pour ne pas s'équiper.

La campagne de communication aura eu au moins pour l'avantage et normaliser un petit gilet qui ne coûte pas très cher et peu sauver des vies…

Rappelons que pour être efficace, le triangle de pré-signalisation doit être déposé à plus de 30 mètres de votre voiture afin de prévenir les autres automobilistes suffisamment tôt.

Si vous êtes sur des voies rapides il est préférable de le placer entre 150 et 200 mètres.

A quoi ça sert ?

Il s'agit de renforcer la sécurité des usagers en situation d'arrêt d'urgence : le conducteur doit être mieux perçu par les autres usagers lorsqu'il sort de son véhicule et ce véhicule en difficulté doit être mieux signalé.

Le gilet de sécurité, conforme à la réglementation en vigueur, devra être porté par le conducteur avant de sortir du véhicule, lequel est immobilisé sur la chaussée ou ses abords à la suite d'un arrêt d'urgence.

Ce gilet doit être conforme à la directive 89/686/CEE du Conseil du 21 décembre 1989 concernant le rapprochement des législations des Etats membres relatives aux EPI (équipements de protection individuelle). Cette conformité est attestée par le marquage C E apposé sur le gilet et par la présence d'une notice d'instruction.

dossiers_actualite/securite_routiere_gilets_obligatoires.txt · Dernière modification: 2008/10/22 22:18 par zassur38
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Driven by DokuWiki