Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session



 
avancée

908 Messages dans 426 Fils de discussion - Dernier membre: zee2020
03 Août 2020, 12:45:21 pm
BuzzAssurance.orgDISCUSSIONS PAR TYPE DE CONTRATQuestions sur les contrats et les garantiesVOYAGEVoyage au Kenya annulé
Pages: [1]
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Voyage au Kenya annulé  (Lu 7300 fois)
trialalpes
New buzz
*

Buzzlevel: +0/-0
Messages: 1



Voir le profil
« le: 30 Janvier 2008, 09:18:08 am »

Compte tenu des récents évènements le voyage au Kenya prévu depuis longtemps a été annulé par mon voyagiste. Si je comprends sa décision dictée par la sécurité, j'attends toujours le remboursement qui devait me parvenir sous 15 jours selon nos accords téléphoniques... A priori il m'indique attendre un communiqué officiel du Quai d'Orsay pour valider l'annulation. Quid de mes frais de dossier de 100 euros. Il doit avoir une assurance annulation non? Bref pas mal de questions...
« Dernière édition: 30 Janvier 2008, 09:40:16 am par zassur38 » Journalisée
zassur38
Administrator
Buzz Hero
*****

Buzzlevel: +36/-0
Messages: 324



Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: 30 Janvier 2008, 09:39:36 am »

En ce qui concerne les évènements au Kenya la cause le plus souvent invoquée par les vogistes est la force majeure.
Cette qualification est importante puisque si ce n'était pas le cas (de force majeure) vous devriez recevoir un remboursement immédiat et sans pénalité des sommes versées. En cas de force majeure l'agence n'est pas considérée comme responsable de l'inexecution du contrat de service qu'elle a passé avec ses clients. Elle peut donc proposer le remboursement du billet, un report de date, ou une autre destination... En définitive chaque agence va gérer sa réponse au cas par cas et moduler les offres selon l'urgence, le coût du voyage, le nombre de personnes concernées. Rembourser tout le monde s'avère parfois économiquement difficile. Ce fut le cas lors du Tsunami, et les agences vont plutôt tenter de dérouter leurs clients vers d'autres destinations histoire de ne pas perdre trop d'argent. Dans votre cas, puisque l'agence a dit qu'elle vous rembourserait sous 15 jours un petit appel téléphonique devrait suffire pour leur rappeler vos accords... En cas de problème (insolubles), vous pouvez saisir le "Service Litiges et Consommateurs" mis en place par le SNAV (Syndicat National des Agents de Voyage - 75017 PARIS). Mais il faut que votre agence y adhère et surtout: préférez toujours le dialogue préalable avec votre interlocuteur en agence avant de faire appel à des médiations...
Journalisée

Zassur
www.buzzassurance.com - 1er réseau social des assurés
www.buzzcredits.com - Crédits entre particuliers
www.buzzentrepreneur.com - Partenariats 2.0
www.buzzbanque.com - Blog sur la Banque en ligne
selfman
New buzz
*

Buzzlevel: +1/-0
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #2 le: 27 Septembre 2009, 11:52:35 am »

Bonjour,

J'ai été abusé aussi par mon agence de voyage dont les manoeuvres n'avaient qu'un but : m'obliger a accepter leur offre unique.
En effet, trompé par ma conseillère que je connaissais depuis plusieurs années pour la destination du Kenya j'ai fini par assigner l'agence pour mauvaise foi, tromperie, restriction du libre choix, abus de posititon dominante.
Le cas de force majeur invoqué pour raison de sécurité a travers le communiqué du Quai d'Orsay est contestable car en matière contractuelle il faut que les conditions d'exécutions du contrat ne soient pas seulement rendues plus difficiles ou plus onnéreuses mais impossible pour l'établisement de la force majeur.
Or si tu te renseignes, tu apprendras d'une part que le risque de sécurité des touristes n'a jamais été établi dans la mesure ou d'autres compagnies assuraient les départs pour le Kenya.
D'autre part, on n'a pu relever aucun rappatriement durant la période et même certain touristes ont passé un séjour merveilleux car moins de touristes dans les réserves!
Bref le cas de force majeur repose sur des critères de droit que le juge doit vérifier : l'extériorité, l'imprévisibilité, l'irresistibilité.
Si bien qu'aujourdhui mon ananlyse est simple : il était possible de se rendre au Kenya puisques d'autres l'ont fait sans risques et donc pas impossible dont la mauvaise foi et les manoeuvres de mon agence démontrent la tromperie.
Journalisée
Pages: [1]
Imprimer
Aller à:  


Buzzassurance.org
copyright 2008 - Buzz Assurance - Conditions d'utilisation